Guillaume Pujolle

Guillaume Pujolle

Saint-Gaudens, 1893 – Toulouse, 1971

La Collection Sainte-Anne compte sept œuvres de Guillaume Pujolle. Elles ont été données par le docteur Perret de Toulouse, à l’issue de l’Exposition Internationale d’Art Psychopathologique de 1950, à Robert Volmat alors médecin à l’hôpital Sainte-Anne et co organisateur de cette exposition.

Né d’un père ébéniste, Guillaume Pujolle apprit le métier de son père et l’exerça jusqu’à l’âge de dix-huit ans. Il se montra particulièrement sensible à ce domaine artistique et dessinait beaucoup de croquis. Il fut hospitalisé une première fois en 1926 puis une sortie d’essai se solda par un échec. Il resta hospitalisé à Toulouse et à Saint-Gaudens jusqu’à la fin de sa vie. C’est dans ce contexte qu’il débuta et développa sa vie de peintre.  Les dessins les plus anciens remarqués par le personnel de l’asile remontent à 1935. Les plus célèbres, qui datent des années quarante à cinquante, ont été tous faits sur invitation, d’après modèles, à l’intention des médecins admiratifs qui encourageaient sa création. Il semble que les spécifiées stylistiques de Guillaume Pujolle soient explicables pas sa méthode de travail très particulière. Il s’inspirait d’images ou d’œuvres de peintre célèbre- en particulier Delacroix-, il dessinait la charpente du dessin à l’aide d’instruments de géométrie. Ensuite  il coloriait avec de la gouache quand il en disposait ou bien avec des produits pharmaceutiques auxquels il avait accès.

Des œuvres de Guillaumes Pujolle sont conservées :

  • dans la Collection de l’art brut à Lausanne

Les œuvres de Guillaume Pujolle furent présentées à :

  • Paris, 1950, Centre hospitalier Sainte-Anne et Chapelle de la Sorbonne, Exposition Internationale d’art psychopathologique, du 29 septembre au 22 octobre 1950.
  • Paris, 2000, Université René Descartes – Paris V, Galerie Saint-Germain, De Sainte-Anne et d’ailleurs : Collection ancienne du Centre d’Etude de l’Expression, , du 27  juin au 11 juillet 2000 (catalogue disponible).
  • Paris, 2003, Galerie Nationale du Jeu de Paume, La clé des champs, du 9 juillet au 28 septembre 2003.
  • Paris, 2004, Centre hospitalier Sainte-Anne, Musée Singer-Polignac, Rouge – œuvres de la Collection ancienne du C.E.E, du 17 septembre au 10 octobre 2004 (catalogue disponible).

Guillaume Pujolle
Le départ du Lutétia
vers 1950
crayon, aquarelle sur papier
40,2 x 29 cm
© crédit photographique
Collection Sainte-Anne
inv. n°0153