Marius Génin

Marius Génin

Ces deux œuvres de Génin proviennent de l’hôpital du Vinatier. Elles ont été exposées en 1950 lors de l’Exposition internationnale d’Art psychopathologique  de Sainte-Anne.

A cette époque, l’anonymat des auteurs était une convention, voire une décision. Nous n’avons donc aucune information sur cet artiste. Ses œuvres étant signées, nous avons pu redonner son identité à l’auteur.
Génin,  mais aussi Gay, de Golberry, Tray,  Vernus, Housset, Carreau, Van Oss, Anonyme, exposés actuellement au Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne (MAHHSA), sont des artistes que le docteur Charpentier avait particulièrement remarqués.

D’ailleurs, il écrivit à Volmat  lors du don de ces œuvres  : « Une exposition comme celle-ci, laquelle nous apporte une contribution à l’étude des étranges pouvoirs de l’esprit, qui existent avant que leur essence soit cernée ou discernée, a donc des résonances avec les ondes de la pensée moderne prise notamment sous ses aspects de l’esthétique et de la psychologie, et son importance synthétique dépasse la considération qui consisterait à voir là qu’une accumulation de productions où règnent uniquement le bizarre et la fantaisie ».

Ce corpus comme de nombreuses autres œuvres présentées dans l’ Acte I de l’exposition Elle était une fois, n’a pas retenu l’attention au delà de leur présentation en 1950.

Marius Génin
Sans titre
Avant 1950
Aquarelle et crayon sur papier
25 x 32,5 cm
inv. n°1076

Marius Génin
Sans titre
Avant 1950
Crayon noir et crayon de couleur sur papier
21,5 x 18 cm
inv. n°0597