Alexandre Nédiloff

Alexandre Nédiloff

Né en 1918 à Belgrade, Alexandre Nélidoff avait 29 ans lors de son internement en 1947 à l’hôpital Sainte-Anne. Fils d’un musicien, jouant lui-même du piano et prenant des cours d’art dramatique, il rêvait d’une carrière d’artiste. Néanmoins, son père tenta de l’en dissuader. Cette déception associée à des désordres amoureux semble avoir précipité ses troubles et il développa des premiers symptômes suffisamment graves pour amener à un signalement.

Robert Volmat évoque cet artiste dans L’Art psychopathologique publié en 1956. Il est précisé dans les écrits de Robert Volmat que Nélidoff dessinait depuis le début de son internement. Au début il peignait des paysages stylisés puis sa production sembla se détériorer aux yeux de son entourage médical. Il remplissait des feuilles et des carnets de dessins au crayon noir et parfois s’y mêlait de la couleur. Sa production est d’une grande richesse inventive et d’une grande maturité.

Ce sont certainement ces particularités qui ont été à l’origine d’un moindre intérêt porté à cette production de la part des psychiatres en 1950. A cette époque, les œuvres dites « brutes » ou issues d’un art dit « psychopathologique » attiraient davantage l’attention que les œuvres suggérant une grande compétence artistique, ce qui continue à nous interpeller. 

Expositions

Sainte-Anne, 1950 : Première exposition internationale d’art psychopathologique, Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris.
Sainte-Anne, 2009 : Le comble du vide, Musée Singer Polignac, Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris, 19 septembre au 15 novembre 2009.
Sainte-Anne, 2011 : Qui est aveugle ?, Musée Singer-Polignac, Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris, du 17 septembre au 20 novembre 2011
Sainte-Anne, 2017-2018 : Elle était une fois, Acte 2, Autour de 1950, MAHHSA

 

Références bibliographiques

Volmat R., L’art psychopathologique, Paris, PUF « Bibliothèque de Psychiatrie », 1956.

Analyse des collections – Première section des collections de la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale (Professeur Jean Delay) dans Volmat R., Présentation des collections d’art de la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale et de certaines collections privées, Paris, éditions M.C. Fauqueux, 1955.

Dubois Anne-Marie, Le comble du vide, Catalogue 93 p., CEE éditeur, Paris, 2009.

Qui est aveugle ?, Catalogue 94 p., CEE éditeur, Paris 2011.