Accueil

Home  »  Accueil

L'actualité du musée

Prochaine exposition

Pour la première fois de son histoire, le Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne (MAHHSA) s’associe à un autre musée hospitalier ; prestigieux s’il en est, à savoir la Collection Prinzhorn de Heidelberg en Allemagne, pour organiser une exposition en co-production.

Un thème commun a été imaginé pour réunir certaines œuvres de ces deux collections emblématiques afin de les présenter autour d’un projet conceptuel. Ainsi, le thème de l’humour sera au centre de cet accrochage inédit. Il s’agira de montrer que la « folie » n’est pas nécessairement associée au drame et que les artistes, dans leurs parcours de malades, s’emparent également de l’humour, du non-sens et de la dérision dans de véritables perspectives artistiques.

C’est pourquoi cette exposition présentera de nombreuses formes d’humour exprimées dans les travaux de ces artistes. Celles-ci sont à la fois singulières et le témoin de nos cultures respectives. Mais elles sont aussi souvent similaires dans leurs modes d’expression : la caricature, comme en témoignent les œuvres de Caroline Macdonald qui produisit plusieurs portraits revisités des Révolutionnaires français dans les années 1980 ; ou le dadaïsme, une autre forme d’expression humoristique, seront particulièrement présents. D’autres artistes font preuve de distanciation en choisissant parfois comme sujet la critique des institutions psychiatriques : André Petit avec sa  « spirale pour emmerder les psychiatres » en 1967 ou Erich Spieβbach qui singe le monde hospitalier en 1952, en sont des exemples. L’humour grivois est également au coeur de cette exposition à l’instar d’Eduard Paul Kunze ou de Maurice Blin. C’est pourquoi ces œuvres seront rassemblées selon leurs différents modes d’expression humoristique, et non en fonction de leurs dates de production qui s’étendent du début de XXe siècle aux années 1980.

Les œuvres présentées, tant celles de la Collection Sainte-Anne, que celles de la Collection Prinzhorn, sont l’occasion de les regarder une nouvelle fois pour leur identité artistique, éloignée de toutes interprétations liées à la pathologie de leurs auteurs. Elles sont également le témoin d’une association inédite entre deux lieux emblématiques aux perspectives communes.

La Collection Prinzhorn fut constituée dès les années 1900. La majeure partie de la collection originelle fut rassemblée par l’historien de l’art et psychiatre Hans Prinzhorn. En seulement deux années, il rassembla plus de 5 000 œuvres provenant de différentes institutions psychiatriques allemandes et germanophones. Bildnerei der Geisteskranken, l’ouvrage largement illustré qu’il publia à propos de ces œuvres, fut très rapidement diffusé en Europe et inspira largement Max Ernst, Paul Klee ou encore Alfred Kubin.

Cette collection bien qu’emblématique, resta longtemps difficile d’accès, sauf lors de certaines expositions, telle la Beauté Insensée par exemple en 1996, puis avant de devenir un musée officiel ouvert au public en 2001 faisant partie de la clinique psychiatrique de l’hôpital universitaire d’Heidelberg. Un parcours qui fait écho à celui de la Collection Sainte-Anne, rassemblée à partir des années 1950 suite à la première Exposition internationale d’art psychopathologique à l’hôpital Sainte-Anne. Depuis, cette collection a existé à travers de nombreuses expositions avant d’obtenir l’appellation Musée de France en 2016. Nos deux institutions ont travaillé de nombreuses années avant d’être reconnues comme des lieux essentiels de recherche scientifique au sujet des liens entre art et psychiatrie.

Le MAHHSA est actuellement fermé.

Retrouvez sa prochaine exposition dès le 30 octobre 2020

Le Musée vous accueille du mercredi au dimanche, de 14h à 19h.

Tarif : 5 € / Gratuit pour les Amis du Musée, – 25 ans, demandeurs d’emploi, personnel et patients du GHU…

Le 24 avril, le Ministère de la Culture lance la plateforme #CultureChezNous  qui réunit sur un seul site une offre en ligne proposée par près de 500 acteurs culturels.

Le MAHHSA est représenté sur cette plateforme parmi 700 autres offres numériques. Vous y retrouverez notamment nos « Artistes du mois ».

On parle de nous

Retrouvez une interview d’Anne-Marie Dubois, commissaire de l’exposition Unica Zürn dans Mauvais Genres sur France Culture.

/// Ecoutez l’interview ici

Le n°105 de Raw Vision Magazine, référence internationale de l’art brut, contient un encart à propos de l’exposition Unica Zürn.

/// Lire l’article

Le Monde consacre un article à l’exposition Unica Zürn dans son édition du 8 février.

/// Lire l’article

/// Voir le portfolio sur le site web du Monde

France Inter revient sur l’exposition « De l’art des fous à l’art psychopathologique » avec une interview d’Anne-Marie Dubois.

/// Lire l’article et voir l’interview

Découvrir la Collection Sainte-Anne

L'histoire de la Collection

L’histoire de la Collection Sainte-Anne débute à la fin du XIXème siècle. Elle est toujours en évolution grâce aux réflexions qu’elle suggère, ainsi qu’aux œuvres qui viennent l’enrichir. Plusieurs expositions des œuvres de la Collection Sainte-Anne eurent lieu à Sainte-Anne et ailleurs durant ces vingt dernières années. Elles avaient comme but de raconter comment les œuvres furent réunies, rassemblées, restaurées, étudiées et documentées. Une autre intention était de montrer comment il est possible de faire des liens entre les productions des « artistes-malades » et celles qui appartiennent à diverses catégories artistiques reconnues.

Depuis juillet 2016, la Collection Sainte-Anne et son projet muséal ont reçu l’appellation « Musée de France ».

L'Artiste du mois

Guillaume Pujolle

La Collection Sainte-Anne compte sept œuvres de Guillaume Pujolle. Elles ont été données par le docteur Perret de Toulouse, à l’issue de l’Exposition Internationale d’Art Psychopathologique de 1950, à Robert Volmat alors médecin à l’hôpital Sainte-Anne et co-organisateur de cette exposition.

La Collection Sainte-Anne en ligne

 

En partenariat avec Videomuseum, réseau de musées et d’organismes gérant des collections d’art moderne et contemporain, le Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne a choisi de rendre accessible au plus grand nombre une partie de son patrimoine.

Dès aujourd’hui, retrouvez en ligne de nombreuses œuvres de la Collection Sainte-Anne et admirez la singularité de chaque artiste et de ses productions. Vous y découvrirez des œuvres exposées au MAHHSA ces dernières années, mais aussi des pièces inédites.

Bonne visite !

Devenez Ami du Musée

Notre musée évolue et nous souhaiterions vous proposer de devenir « Ami du Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne ».

En effet le musée repense sa politique de fidélisation au travers d’un nouveau statut qui pourra vous permettre de bénéficier d’avantages exclusifs et prioritaires.

L’année 2020 s’annonce riche en événements tant au niveau des expositions qu’au niveau des actions culturelles qui vont les accompagner.
Le soutien et la confiance que vous accorderez à notre Musée et au Centre d’Etude de l’Expression seront la garantie de nouveaux projets en cours de réalisation et qui contribueront à son rayonnement.

Afin que vous puissiez connaître les avantages liés à ce statut d’Ami du MAHHSA, plusieurs options sont proposées dans la maquette à télécharger ci-dessous avec le bulletin d’inscription.

Afin de bénéficier de ce statut dès notre prochaine exposition consacrée à Unica Zürn qui débutera le 31 janvier, nous vous invitons à opérer votre choix assez rapidement. Nous vous ferons parvenir en retour une carte permettant l’accès gratuit au Musée, puisqu’il se dote à partir de janvier d’une billetterie, ainsi que d’autres avantages.

Parution du MAHHSA

Unica Zürn (2020)

Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne, en coédition avec InFine éditions d’art. Avec le soutien de la DRAC Île-de-France et de la Fondation Antoine de Galbert.
Unica Zürn (1916 – 1970) est une artiste du XXe siècle et une femme d’exception. C’est toute l’ambition de cet ouvrage que de redonner une place d’artiste à part entière à celle dont le destin, souvent qualifié de tragique, a pris le pas sur la création. Malgré une œuvre aujourd’hui très dispersée dans de nombreuses collections, c’est près de soixante-dix dessins et gravures qui sont rassemblés ici, la plupart ayant été réalisés pendant son séjour à l’hôpital Sainte-Anne, au début des années 1960. Documents d’archives et photographies permettent de mieux appréhender encore son travail de dessinatrice, de peintre et d’écrivain.
Le catalogue sera disponible à la librairie du MAHHSA dès le 31 janvier 2020 et disponible à la commande sur le lien ci-contre.
InFine Editions d’Art – MAHHSA

 

Formation à destination des institutions muséales

Le Centre d’Etude de l’Expression-MAHHSA propose également des formations à l’adresse des personnels des musées. Programmes personnalisés selon les demandes et les besoins des institutions. S’adresser à Anne-Marie Dubois : anne-marie.dubois@musee-mahhsa.com

S'inscrire à la newsletter

Renseignez vos coordonnées et recevez par mail toutes les actualités liées au Musée.

Facebook
Facebook
Instagram